Mission

Le Trait d'Union Montérégien est un organisme communautaire sans but lucratif qui offre un service de parrainage favorisant la réinsertion sociale d'adultes vivant, ayant vécu ou étant à risque de vivre de la détresse émotionnelle. Nous offrons également ce service aux aînés vivant de la solitude afin de prévenir l’apparition de problèmes d’ordre émotionnel telle la dépression. L'organisme œuvre dans les MRC des Maskoutains et d'Acton.

Le parrainage consiste à jumeler une personne qui en fait la demande (participant) à une personne bénévole de la communauté afin de développer une relation amicale. Depuis 1991, ce sont plus de 300 personnes qui ont pu rencontrer un ami par notre intermédiaire. Lorsque l'on connaît l'impact du soutien qu'un bon ami peut apporter, on comprend qu’un organisme tel que le nôtre est essentiel pour ces personnes qui n'ont pas la chance de bénéficier d'une telle relation dans leur entourage.

Historique

S’inspirant du concept scandinave de normalisation qui favorise l’approche de la valorisation des rôles sociaux, le docteur en psychologie Wolf Wolfensberger a développé aux États-Unis le mouvement de parrainage dans les années 1970.

C’est en 1976 que le Québec anglophone se dote d’un service de parrainage puis, rapidement, l’on voit naître d’autres organismes de parrainage adaptés selon les besoins de leur région.

Le Trait d’Union Montérégien est mis sur pied durant les années 1989 à 1991. Le 15 mai 1991, l’organisme s’incorpore officiellement. Ce sont trois travailleurs du centre hospitalier Honoré-Mercier, soit Huguette Morin Deslandes, Rosanne Patenaude et Gaston Marchand, qui constatent la problématique de l’isolement chez les personnes hospitalisées en psychiatrie.

Ainsi, l’organisme propose aux personnes qui vivent ou qui ont vécu une problématique de santé mentale une la possibilité de se créer un nouveau réseau social par une relation de jumelage avec un(e) bénévole. Grâce au soutien de leur nouvel ami, les personnes parrainées reprennent confiance en elles et en la vie. Plusieurs études démontrent qu’un bon réseau de soutien favorise un bon état de santé général. Ainsi, le jumelage permet une diminution des symptômes de santé mentale, des réhospitalisations en psychiatrie et des idées suicidaires.

L’organisme croit également aux bienfaits de la prevention et qu’il est important de venir en aide aussi à des personnes qui sont à risque de développer un problème émotionnel. C’est pourquoi, dès 1996, l’organisme aide des personnes de plus de 55 ans qui sont en perte d’autonomie liée au vieillissement et qui vivent de l’isolement. Nous pensons qu’être seul peut amener certaines personnes à vivre des problèmes tels que la dépression ou l’anxiété.

Depuis sa fondation, l’organisme se montre créatif et proactif. Le journal « Mon ami, mon avenir », des groupes de discussion, des formations et conférences, des activités de loisirs, une murale sur la promenade Gérard-Côté, des fêtes et des soirées de reconnaissance sont autant d’activités que l’organisme initie.

Nos actions ont été reconnues à plusieurs reprises et à différents niveaux. L’organisme s’est vu remettre, entre autres, le prix Hommage Bénévolat Québec à deux reprises, soit en 2002 et en 2008, dans la catégorie « Organisme en action » pour la qualité de nos démarches de recrutement et d’encadrement de nos bénévoles.

En 2011, l’organisme a fêté ses 20 ans. Plus de 1000 personnes ont assisté à l’évènement. Ce fut l’occasion de souligner les belles relations d’amitié initiées et encouragées par l’organisme.

Après 20 ans à créer de l’amitié, l’organisme constate que le besoin est encore présent. Nous continuerons à sensibiliser les gens aux difficultés que rencontrent nos membres et nous continuerons à créer de nouveaux liens basés sur l’amitié et l’entraide.

Philosophie

L'organisme se base sur des principes alternatifs ainsi que sur le cadre de référence du Regroupement québécois du Parrainage Civique pour définir sa philosophie.

- Chaque personne est unique. Chacun a sa propre histoire, son système de croyances, son milieu d'appartenance et possède des capacités et des stratégies qui lui sont propres pour maintenir ou améliorer son état d'être ou de faire.

- Le TUM entretient une vision dynamique de la santé mentale qui ne stigmatise pas, ce qui intègre les notions de bien-être/mal-être et d'équilibre/de déséquilibre sur un continuum d'adaptation.

- Le TUM se représente les problèmes de santé mentale comme s'inscrivant dans une quête de sens à l'histoire personnelle de la personne.

- La relation de parrainage est personnalisée, chaleureuse et préconise une manifestation empathique à l'égard des personnes. La relation de parrainage favorise l'entretien d'un climat de confiance, de tolérance et de non-jugement de la personne.

- La relation de parrainage respecte l'intégrité et la dignité des personnes. La relation de parrainage respecte la personne au niveau de ses capacités, de son rythme et de ses limites.

- La relation de parrainage se base sur des rapports égalitaires entre le bénévole et le participant.

- La relation de parrainage nécessite un engagement volontaire de la personne et demande au bénévole et au TUM de susciter la participation active de ce dernier dans son jumelage.

- La relation de parrainage favorise l'appropriation du pouvoir, privilégie le développement de l`estime de soi ainsi que les compétences personnelles du participant en le supportant dans ses démarches de réinsertion sociale.

- Le TUM considère la médication comme n'étant pas l'unique réponse à une problématique de santé émotionnelle. Il s`agit d`un choix personnel.

- Le TUM et le bénévole suscitent l'utilisation des ressources de la communauté.

- La relation de parrainage reçoit l'appui et l'encadrement de l'organisme.

- Le parrainage correspond à un lien établi de façon soutenue et à long terme.

Reconnaissance

Le Trait d'Union Montérégien, au cours des années, a reçu des distinctions pour souligner le travail accompli!

Hommage bénévolat-Québec 2002
Organisme en action
Remis par le Gouvernement du Québec

Hommage bénévolat-Québec 2008
Organisme en action
Remis par le Gouvernement du Québec

Prix Reconnaissance du milieu communautaire 2008
Catégorie Projet novateur – Murale Fenêtre sur l'espoir
Remis par la CDC des Maskoutains

Prix Reconnaissance du milieu communautaire 2008
Catégorie Projet multisectoriel – Grands Délires Créatifs
Remis par la CDC des Maskoutains

Prix Distinction 2010
Mobilisation de la communauté – Intégration en images Cas Mental
Remis par le Regroupement Québécois Parrainage Civique

Partenaires


Voir le site Web

Fondée en 1986, l'Association des Alternatives en santé mentale de la Montérégie (AASMM) est un organisme sans but lucratif qui réunit une trentaine de ressources alternatives en santé mentale réparties dans toute la Montérégie.

Depuis plus de 20 ans, ces organismes communautaires ont développé une connaissance et une expertise des différentes problématiques en santé mentale qui leur permettent de rayonner dans leur communauté.



Voir le site Web

Dès 1992, dans la foulée de la loi 120 sur la réorganisation du système de santé et des services sociaux, les organismes communautaires de la Montérégie ont senti le besoin de se regrouper pour consolider leurs liens de solidarité à l'échelle de la région. Le 16 avril de cette même année, les organismes décident de se doter d'une table régionale, intersectorielle et garante des relations avec le réseau public.

La TROC-Montérégie regroupe plus de 215 organismes communautaires autonomes œuvrant en santé et services sociaux sur le territoire de la Montérégie. Ces organismes sont engagés dans de nombreux secteurs d'intervention auprès des citoyennes et des citoyens de notre région.




Voir le site Web

Au printemps 1996, plusieurs représentants d'organismes communautaires de la région se sont rencontrés pour réfléchir et s'informer sur le rôle et l'importance de se regrouper. L'incorporation de la CDC fut enregistrée le 4 août de la même année et l'assemblée de fondation a eu lieu le 2 septembre 1997.

Sa mission? Initier, renforcer et soutenir le développement communautaire sur le territoire de la MRC des Maskoutains en assurant la participation active du mouvement populaire et communautaire au développement socioéconomique du milieu.


Voir le site Web

Solidarité Populaire Richelieu-Yamaska est un regroupement d'organismes. Il rassemble des organisations syndicales, populaires, communautaires, féministes, institutionnelles, religieuses, étudiantes et de solidarité internationale de la région Richelieu-Yamaska afin de promouvoir un projet axé sur l'obtention d'une plus grande justice sociale tant sur le plan économique, politique que culturel, et ce, sur les plans régional, national et international.

Projet (murale)

« Fenêtre sur l'espoir » est le titre de la murale réalisée par les membres du Trait d'Union Montérégien aidés par une professeure d'arts plastiques de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et de quelques-uns de ses étudiants. Ce projet permet une ouverture sur la santé mentale et l'organisme. Le dessin s'est inspiré de ce que représente le jumelage pour trois participants du Trait d'Union Montérégien qui ont bien voulu témoigner de leur expérience auprès de la professeure et de ses étudiants.



Ce projet a été réalisé grâce à une collaboration du milieu municipal (Ville de St-Hyacinthe), du milieu scolaire (Polyvalente Hyacinthe-Delorme) et du milieu des affaires (Centre de la Couleur et Peinture Gliden).